La danse de la Vie

En cette période parfois difficile pour certain(e)s, ne perdons pas l'espoir de jours meilleurs. C'est le principe même de l'impermanence des bouddhistes, à savoir que rien ne dure, ni le bon, ni a fortiori le mauvais.

Tout ce que nous rencontrons, les difficultés, les situations pénibles, les moments d'abattement, tout comme les moments de joie, les vacances, les rencontres, rien ne dure car tout se transforme, à chaque instant.

Et heureusement, car justement dans les moments pénibles, il est réjouissant de savoir que cela finira. Et parfois, il ne tient qu'à nous que cela s'arrête rapidement. On peut changer un état d'esprit morose par l'activité, par l'écoute d'une belle musique, une balade en forêt, ou par la danse.

Alors là,maintenant, je vous propose de danser avec Aurélie qui, après un petit échauffement, nous invite à la suivre dans "La danse de la Vie", l'une des danses du Yoga de Samara.